Les enfants ne peuvent plus se passer de l’écran de nos jours. Ils ont accès à tout sur internet, même les bébés et les tout-petits s’y mettent par l’intermédiaire des parents. L’utilisation précoce des numériques peut entraîner des conséquences néfastes sur la santé des enfants si les parents ne font pas attention.

 

Le danger de la technologie face aux enfants

Les adolescents et le numérique sont bien connus voire inséparables. Mais pour les enfants de moins de neuf ans, quels sont les risques ? Il n’est plus possible d’empêcher les enfants de s’initier dans le monde numérique. Ils développent les compétences numériques à la maison même, généralement par l’observation et l’imitation des comportements de leurs parents ou de son entourage. Les enfants apprennent très vite et sont capables de surmonter leurs lacunes telles que l’incapacité de lire et d’écrire par exemple.

Les enfants de moins de deux ans s’initient rapidement dans les technologies numériques par le biais des écrans de leurs entourages. Inconsciemment, ce sont même les parents qui introduisent la technologie à leurs enfants. Et même si les appareils ne sont pas conçus spécialement pour les enfants à l’origine.

Les écrans sont les outils les plus populaires (tablettes et téléphones). Ces petits écrans offrent une mobilité aux enfants. Ils emmènent la tablette ou le téléphone partout où ils vont. Les écrans sont disponibles à toute heure et tous les jours. Souvent, les enfants deviennent maîtres de leur destin, ils ont l’autonomie de choix et d’utilisation.

Afin de préserver la santé des enfants de moins de deux ans surtout, les industries dans la fabrication des écrans suggèrent aux parents de dispenser aux enfants l’accès à la technologie numérique. Ils encouragent les parents à discuter avec les enfants et de leur faire part des risques de danger à l’utilisation précoce des appareils numériques.

S’il est difficile de détacher les enfants du numérique, il est vivement conseillé aux parents de les accompagner pendant l’utilisation mais également de limiter la durée d’utilisation. Car l’utilisation trop tôt des technologies numériques chez les enfants n’est pas sans risque pour leur développement.